Services-client.net

Qui contacter en cas d’harcèlement moral ?

Le harcèlement moral est un problème de société qui s’étend à la fois dans la sphère privée que dans la sphère professionnelle. Si les victimes ont du mal à en parler à leurs proches ou à leurs collègues, il existe des organismes spécialement dédiés pour les écouter, leur donner des conseils et les accompagner.

Harcelement moral

Dans un premier temps, il est conseillé de vous rapprocher des ressources humaines de votre entreprise ou des délégués du personnel pour faire part de votre mal être sur votre lieu de travail. Vous pouvez convenir d’un rendez vous et préparer tous les documents qui prouvent cet harcèlement, comme par exemple les faits détaillés (datés), les éventuels mails, les témoignages de vos collègues, etc. Si aucune mesure efficace n’a été prise de la part de la direction, vous pouvez vous rapprocher auprès de la DHSET (Direction hygiène, sécurité, environnement au travail) ou de la médecine du travail la plus proche de chez vous.

Bon à savoir : Si vous souhaitez quitter l’entreprise, sachez que la démission en cas de harcèlement moral ouvre des droits aux allocations de retour à l’emploi si et seulement si vous avez déposé une plainte officielle auprès d’un commissariat de police.

Une association d’utilité publique, appelée HMS (harcèlement moral stop) est à votre écoute par téléphone au 01 56 34 01 76 (numéro non surtaxé) du lundi au vendredi de 10 h 00 à 20 h 00 sans interruption. Vous pouvez appeler les conseillers pour obtenir des conseils et des réponses à toutes vos questions.



Harcelement au travail

Si vous êtes victime de harcèlement moral dans un contexte familial (insultes de la part de votre conjoint (e), des membres de votre famille, de votre entourage, etc), rapprochez vous de votre commissariat de police le plus proche de chez vous. Les agents recevront votre déposition et aurez la possibilité de déposer soit une main courante, soit une plainte pour harcèlement moral.

Bon à savoir : Si vous êtes suivi (e) médicalement pour faire face à ce harcèlement, par exemple si votre médecin vous a prescrit des anti anxiolitiques ou des anti dépresseurs, vous pouvez lui demander un certificat médical qui décrit votre état de santé.

En parallèle, vous pouvez demander un rendez vous auprès d’un avocat spécialisé dans les affaires familiales (dans le cadre d’un harcèlement dans la sphère privée) ou dans le droit des entreprises et des salariés (dans le cas d’un harcèlement sur votre lieu de travail).



Service client