Services-client.net

Comment contacter Nice Matin ?

Vous êtes un lecteur de Nice Matin et souhaitez obtenir des informations afin de vous abonner ? Vous êtes déjà abonné et avez un problème à résoudre ? Vous avez envie de publier une annonce publicitaire pour le prochain numéro de Nice Matin ? Nous allons vous présenter ici les différentes solutions permettant de joindre Nice Matin.

Bandeau web Nice Matin

Comment joindre Nice Matin pour obtenir des renseignements sur un abonnement en version papier ou en édition numérique ?

Si vous souhaitez vous abonner à l’édition papier de Nice Matin ou bien si vous êtes déjà abonné à celle-ci et que vous avez besoin d’une information, vous pouvez appeler le service dédié au 09 69 32 83 83.

Si vous souhaitez souscrire un abonnement à l’édition numérique du journal, ou bien si vous en détenez déjà un et avez une difficulté à résoudre, vous pouvez téléphoner à la rédaction web joignable au 04 93 18 28 38. Si vous préférez leur adresser un courriel, il faudra leur écrire à l’adresse suivante : redaction-web@nicematin.fr.

Comment contacter Nice Matin pour faire part d’une information ?



Afin de transmettre une information pour que Nice Matin la publie, vous pouvez utiliser la page Facebook du journal. Your text to link…

Comment contacter Nice Matin pour acheter un espace publicitaire ?

Afin de faire paraître une annonce publicitaire dans l’édition de Nice Matin, il faudra contacter la régie publicitaire du journal, Eurosud Communication. Your text to link… Cette régie peut être contactée par email à l’adresse suivante : infos-eurosud@nicematin.fr. On peut également lui adresser une demande par le biais du formulaire de contact présent sur son site dans la rubrique contact. Enfin, si l’on préfère, il est possible de leur téléphoner au 04 93 18 70 00 ou de leur adresser un courrier postal à l’adresse suivante : EUROSUD COMMUNICATION 214 Boulevard du Mercantour, 06214 NICE CEDEX 3.

A quelle adresse postale peut-on écrire à Nice Matin ?

Le siège de Nice Matin est située à Nice. Quelle que soit votre demande, vous pouvez adresser votre courrier à l’adresse suivante : NICE MATIN, 214 Boulevard du Mercantour, 06290 NICE CEDEX 3.

Peut-on contacter Nice Matin via son site internet ?

Nice Matin dispose d’un formulaire de contact directement sur son site internet dans la rubrique contact. Il permet de préciser le type de demande afin d’obtenir une réponse adéquate à tout type de question.

Depuis son site internet, Nice Matin permet également un accès direct à sa page Facebook et à son fil twitter.



Partagez votre avis :

Notre avis :
Pour
Comment contacter Nice Matin ?
Note
41star1star1star1stargray

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ? Plus de choix dans la rubrique Divertissements et Sorties
 
Information Vous êtes sur une page du site services-client.net
Comment contacter une entreprise Pour contacter une entreprise, veuillez vous rendre sur leur site Internet officiel.
Commentaire L'espace de commentaire ci-dessous vous permet de laisser un avis sur cette page.

Laissez votre propre avis sur cette page


En cliquant sur le bouton "Publier votre message", vous acceptez que votre message et que votre prénom soit publié sur cette page.
 

Important : Services-client.net est un site indépendant, il n'est pas associé ni rattaché à une ou plusieurs entreprise(s). L'espace de commentaire ci-dessus vous permet d'obtenir de l'aide de la part des internautes et des modérateurs du site services-client.net. Vous pouvez laisser un message sur cette page, il sera publié ici et visible de tous. Les champs ci-dessus ne permettent en aucun cas de joindre directement un service client d'une société tierce. Ne partagez pas d'informations personnelles (mis à part votre prénom), ni vos identifiants ci-dessous. Pour contacter directement une entreprise, vous pouvez suivre les indications fournies dans un de nos articles ou vous rendre sur le site Internet officiel de l'entreprise concernée.
 
37 messages :
  1. avez vous reçu la pétition sur la promenade des chiens à Juan les PINS ?

  2. Suite à un problème du porteur , nous avons été livrés par la poste ; sauf que deux samedi sont passés à la trappe et le journal du dimanche nous est parvenu le mardi par courrier alors que la livraison a repris le lundi par porteur. Samedi ; rebelote pas de journal je contacte le service client qui nous annonce que le porteur a un problème au genou .N’étant pas madame Soleil ; j’entend qu’un problème de santé peut survenir ; mais encore faudrait-il nous en faire part et la moindre des choses serait que cet exemplaire nous soit livré ainsi que le journal télé. On nous fait part que cet exemplaire nous sera livré par courrier (j’espère avant samedi prochain ) . Aujourd’hui Mercredi , le service client me téléphone car soit disant , je les auraient recontactés , ceci étant totalement faux ; d’où mon courroux
    Client depuis plus de deux décennies ; jamais je n’avais été confronté à autant de problèmes et à l’heure actuelle , si dans une grande surface des commerciaux essayent de fourguer un abonnement ; je saurai conseiller les éventuels pigeons !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.
    Question communication ; vous êtes au niveau de la SNCF .
    Rien ne sert de rédiger un bon canard s’il ne peut être distribué . Je pense que les annonceurs seront certainement de mon avis ! Je ne salue pas les incapables du service abonnement-distribution .A bon entendeur …………………

  3. Super bien vu le dessin de MANU  » C’est luxuriant » rue Gioffredo. ( journal de samedi5 octobre.)
    Belle voie pour les cyclistes qui rouleront pépères à l’ombre des bananiers et autre plantes exotiques en pot ( et même en gros POT qu’il faudra arroser.)
    Mr le Maire aurait-il l’envie et l’intention de se mettre  » au VELO » ???…
    Mais par contre mauvais chemin pour les Bus, les pompiers, les véhicules de secours, les ambulanciers, SOS médecin, le SAMU, les poubelles, les déménageurs les livreurs (et peut-être même les corbillards) qui roulant les uns derrière les autres ne pourront plus s’arrêter longtemps.
    L’histoire de Raymond DEVOS redevient d’actualité!!!…

  4. abonné depuis des années, je n’ai pas été livré ce jour et ce n’est pas la 1ère fois

    comment allez vous résoudre ce problème

    cdt

  5. Bonjour,
    La nouvelle mise en place des lignes d’Azur n’est pas une réussite pour les usagers niçois. Hier, jour de pluie, je pensais que prendre le tram à la station J.Médecin serait plus facile pour me rendre de la Promenade à l’Arenas.
    (Vue la pluie l’arrêt Massenet pour le 12 ne dispose pas d’abri bus et ne passe que tous les quarts d’h au meilleur des cas.)
    Arrivé sur place, pour cause d’inondation, la station J.M était fermée. Je repars sur la promenade pour prendre le 12. J’attends 1 HEURE!!!le bus bondé à ne pouvoir plus prendre de passagers. 1 h 3/4 pour arriver de Massenet à l’Arenas dans des conditions inacceptables.
    Je tenais à vous faire part d’une mauvaise expérience de trop avec la ville et ceci pour juste me rendre à mon travail….
    CDLT

  6. Bonjour, je me permet de vous contacter car je suis désespérée. Début février 2019 mon mari a chuté sur de la neige gelée et depuis il est tétraplégique pas encore reconnu par le département . Nous habitons Tende un appartement situé au 3ème étage. Depuis le 19 avril date à laquelle mon mari est rentré à la maison il est bloqué dans l’appartement car il n’y a pas d’ascenseur et il ne marche pas. Je cherche désespérément un appartement 3 pièces avec ascenseur et surtout avec une douche accessible à une personne handicapée et en fauteuil roulant. L’appartement doit être en location sur Nice voir Menton. Il a besoin de kine. Lorsqu’il a rendez-vous à Pasteur pour un contrôle même des ambulanciers refusent de le prendre car nous sommes au 3ème étage. Nous sommes obligés de faire appel aux pompiers pour le descendre à Nice. La remontée est très compliquée car l’hôpital doit trouvé une ambulance. J’espère que ce message sera publié et que cela permettra de nous aider à trouver un appartement. J’ai fait une demande de logement social, un numéro m’a été attribué mais depuis le mois de mai aucune offre ne nous a été faite. Il faut que nous trouvions un appartement avant l’hiver car nous ne pouvons pas continuer à vivre renfermé au 3ème étage. J’ai oublié de préciser que nous étions à la retraite tous les deux. Avec mes remerciements

  7. À ce jour 91femmes ont été tuées par leur conjoint sans que le gouvernement ne fasse quoi que se soit faut il attendre une 92 victime pour réagir donc nous demandons aux médias de faire paraître un article concernant ces faits et si tous les journaux émettent un avis sur la question et devant le peuple qui gronde à ce sujet peut être que l exécutif fera un pas dans cette direction je vous remercie pour l attention de ce message qui est très important pour nos mères nos sœurs nos cousines nos nièces nos tantes

  8. Je vous informe que je n’ai plus internet depuis le 28 juillet et free nous laisse dans le flou et d’apres le conseiller il y a personne pour reparer avant le 15 et apres on verra…voila ce qu’ils repondent c’est pas normal a notre epoque car il y a des entreprises qui travaillent merci d’enqueter pour savoir s’il y a ‘autres personnes ds ce cas car je vous assure on est impuissants devant ce geant j’habite a cote de grasse a peymeinade merci

  9. Sauf erreur de ma part, je n’ai pas trouvé de numéro de téléphone normal ni d’adresse mail de votre rédaction pour vous signaler un évènement intéressant à Cannes (ou plusieurs).

    Dommage : il n’y a pas que les abonnements et les espaces publicitaires dans la vie – même locale.

    Peut-être serait-il plus rapide de passer par Paris ?

    A. L.

  10. Sauf erreur de ma part, je n’ai pas trouvé de numéro de téléphone ni d’adresse mail de votre rédaction….pour vous signaler un évènement intéressant à Cannes….ou plusieurs.

    Dommage : il n’y pas que les abonnements et les espaces publicitaires dans la vie….même locale.
    Peut-être devrai-je passer par ….Paris ?

    Angela LOYER

  11. Madame, Monsieur,

    Nous aimerions vous proposer la publication dans vos colonnes de nos « Félicitations ironiques » adressées à Emmanuel Macron et à la classe politique française pour leurs graves manquements envers une langue française qui croule sous le poids écrasant de l’anglo-américain, et ce en dépit d’une loi Toubon foulée aux pieds, donc inexistante.

    Ce message inédit, rédigé par un collectif suisse et une association québécoise, contient tous les ingrédients d’un matraquage acharné que subit notre langue au quotidien, depuis le sommet de l’Etat, en passant par la
    presse et jusqu’à un public muselé et passif qui accepte de patauger dans ce qui va devenir sous peu un indéfinissable patois franglais, et ce dans le pays même de l’Exception culturelle.

    Peut-on seulement imaginer le haut degré de perversion qui est en train de frapper chacun de nous au point où nous en arrivons à renier sans aucune pudeur une langue qui a tout donné d’elle au monde et qui se trouve désormais exsangue par la seule volonté de nations francophones aveuglées par les mirages anglo-saxons ?

    Nous osons espérer que le caractère singulier et non-hexagonal de la présente démarche donnera à votre comité de rédaction toute la mesure du danger imminent pour la sublime langue française et contribuera à la publication dudit billet, ce dont nous vous remercions d’avance .

    Avec nos respectueuses salutations,

    Philippe Carron Responsable du collectif romand Langue française, Suisse

    Jean-Paul Perreault Pdt d’Impératif français, Québec

    Voici le texte

    Des félicitations très ironiques de Suisse et du Québec à l’adresse d’Emmanuel Macron et de la classe politique française.
    Malgré le délire étatsunien et anglomane incarné par Trump et le Brexit, la « vision Macron » impose son anglolâtrie contagieuse à la France, à la Francophonie et à l’Europe.

    La loi Toubon, mais de quoi parle-t-on ?

    Quel ravissement que de sillonner les routes touristiques de France et de Navarre et de constater cet hilarant bilinguisme français-anglais prêt à battre le pavillon d’une « diglossie » en devenir et d’entendre avec soulagement votre chef de cabinet porter aux nues, et ce avec une assurance confondante, les bienfaits de la loi no 94-665 du 4 août 1994, loi dont les dispositions sont merveilleusement bafouées, détournées ou vidées de leur contenu par un pouvoir transfuge et non moins jouissif… en marche vers un suicide linguistique et, a fortiori, culturel !

    La bouillie saxonne, le peuple en redemande

    Comment vous féliciter pour votre empressement à vouloir faire du français le patois d’une république où l’anglo-américain vous prend à la gorge dès que l’on débarque dans l’Hexagone, à laisser s’enfoncer dans une inénarrable bouillie langagière une nation béate d’admiration devant les chimères « saxonnes » qui viennent pourtant lui ravir ce qu’elle avait de plus cher au monde, à savoir sa langue et sa culture ?

    Eradiquons, éradiquons, il en restera toujours quelque chose

    Comment vous savoir gré d’avoir réussi à mener si habilement et sans état d’âme cette magnifique politique d’arrachage de langue, d’avoir magistralement insufflé à tous les ministères un virus aussi insidieux que des métastases en pleine furie, processus de « déculturation » hautement toxique qu’une presse décomplexée a fait sienne, pervertissant à son tour et à la hussarde un public malléable à souhait… et transformé depuis en « mutant de Panurge » ?

    Les Eduens, ces Celtes qui nous inspirent

    Comment ne pas rester béat d’admiration à vous voir, à l’instar d’un chef d’Etat investi d’une mission jupitérienne, considérer comme un signe de prestige et de civilisation – les braves Eduens vous avaient précédé avec cette même attitude servile – ce qui n’est qu’avilissement et asservissement et comment ne pas vouer une admiration sans borne à votre remarquable acharnement à vouloir faire table rase d’une langue que les non-francophones s’arrachent pourtant et que d’aucuns considèrent comme un chef d’œuvre de l’humanité ?

    Le français vaut bien un fromage, non ?

    Quel régal de surprendre les plus grands commis de l’Etat ouvrir tout grand leur bec et rivaliser de leur indéfinissable ramage « anglobalisant », ce sabir résolument incompréhensible qui finit par asseoir de manière éclatante la redoutable réputation que se sont taillée à l’étranger et le politique et le décideur français, ces derniers, en baroudeurs aguerris, poussant en ahanant le coche de l’ogre du numérique qui s’apprête à ne faire de leur langue qu’une bouchée orgiaque !

    Le français, une noble Dame si perturbante

    Comment ne pas applaudir à pleines mains la merveilleuse et non moins généreuse loi Fioraso, laquelle aura permis à des élus à la capitulation bravache de livrer, menottes aux poignets, l’université française au « globish » – pour les maternelles, le prédateur « ricain » est en embuscade – opération ultra-stratégique et ingénieuse montée à la sauvette par les joyeux godelureaux d’une classe politique dont la haine et un profond dégoût de soi n’en peuvent plus d’ envoyer à la casse une langue prestigieuse… six pieds sous terre, la noble Dame et que l’on n’en parle plus !

    Ne dit-on pas que l’histoire se répète ?

    Comment ne pas rester le souffle coupé d’enthousiasme devant le réjouissant spectacle qui rappelle aux non-amnésiques les heures les plus sombres d’une histoire où « la France de l’exception culturelle », à de multiples reprises, s’est vautrée comme une dévergondée en mal de sensations dans la fange de la soumission – ce jusqu’à en perdre toute dignité – et de regarder avec émerveillement le premier quidam ou intellectuel venu enfoncer avec le plus tordant délice ces clous ravageurs qui scelleront définitivement son sort à une langue agonisante qui, pourtant, ne les a jamais lâchés ?

    Quand le naturel revient au galop

    Quelle merveille que de vous entendre louer dans tout le landerneau francophone la créativité et la vivacité de la langue-souche de la Francophonie, de faire pour elle des tonnes de projets mirifiques et, dans le même temps, d’assister au summum du délire élyséen lors du dernier sommet de la Francophonie, où, vous et vos sbires, lui assénez – et avec quelle maestria – le coup de grâce en nommant à la tête de l’OIF ces désopilants fantoches qui s’emploient à bouter définitivement la langue française dans la poubelle de l’histoire de leur propre pays.

    Quand l’Europe part à l’assaut de ses « vilains petits patois »
    Comment vous dire merci d’avoir laissé s’insinuer dans les hautes sphères européennes la langue unique de ces prédateurs aux dents bien acérées, d’avoir favorisé, par votre anglolâtrie débordante, l’essor de ces mercenaires à l’appétit vorace dont les desseins de compactage humain et culturel ne sont plus à démontrer, les ultimes coups de sape étant généreusement portés par le je-m’en-foutisme déconcertant d’une populace en goguette… et qui n’en est plus à une contradiction près ?

    Les fumeurs ne sont pas les seuls à enfumer

    Qu’il est réconfortant de recevoir de votre fidèle aide-de-camp de l’Elysée toutes ces encourageantes fins de non-recevoir, ce verbiage creux et tout en incohérences, ces réponses qui ne transpirent que duplicité et compromission avec les géants du tout-anglais, cet invariable « enfumage » haut en couleur qui nous somme si poliment et à mi-mot de la boucler… oui, de bâillonner séance tenante une langue que les prétendues « élites » se hâtent, à la manière d’iconoclastes avisés, de dépecer avec cet engouement qui ferait se tordre de rire le vieil Hugo dans sa tombe !

    Et que la joie demeure
    Comment enfin ne pas hurler de joie devant les morceaux épars d’une langue en pleine et folle débandade, devant cette sémillante langue française qui ne nous accompagnera ni ne nous embrasera plus l’âme pour très longtemps encore, mais dont le doux et précieux souvenir restera à jamais gravé au plus profond de ceux qui croyaient encore en l’universalité de son génie et de sa magie ?

    L’Humanité ne mérite-t-elle pas beaucoup mieux que cette piètre image de subversion linguistique et culturelle?

    Philippe Carron Responsable du collectif romand Langue française, Suisse

    Jean-Paul Perreault Président d’Impératif français, Québec

  12. Avant de démarcher pour trouver des abonnés, faudrait il encore embaucher des livreurs compétents …
    Payer un abonnement 7 j / 7 pour une livraison 1 j / 3 ça sent l’arnaque.
    Un conseil : refuser tout abonnement.
    Quant au « service » client c’est une mascarade

  13. Je m’étonne depuis un certain temps déjà du nombre de fautes commises dans différents articles de votre journal.
    Exemple :petit article sur le goéland Gaston paru le 31 juillet dernier. Rien que 4 fautes de grammaire pour un si petit article !!! Ne disposez vous pas d’un correcteur d’orthographes ? doit on s’habituer à voir notre belle langue française disparaître ?

  14. Bonjour, J’aimerai avoir des renseignements sur le journal « Nice-Matin » avec les éditions de Nice et de Cannes. Peut-on consulter les anciens numéros (plutôt les années 60) en se rendant au siège du journal à Nice ?

    Mes recherches seraient précises dans un premier temps : trouver des articles sur notamment deux cinémas (ouverture, fermeture, etc) avec « La Cigale » de Golfe-Juan et « Capri » à Juan-les-Pins.

    Je me souviens d’avoir vu (enfant) Annie Cordy et Bourvil sur un corso fleuri à Nice. J’ai une date (le 3 février 1967). mais il me semble que pour ma part ce fut plus tôt… Ont-ils participé à plusieurs reprises à ce genre de manifestation ? …

    Merci

  15. Abonnée depuis fort longtemps à votre journal, c’est la 1ère fois qu’il y a un tel chaos dans la distribution : journaux non distribués , sans explications, puis distribués par la poste (avec une distribution aléatoire). Par trois ou quatre fois, j’ai dû contacter vos opérateurs pour leur signaler les faits. De plus, par la poste, la distribution est tardive – 13h environ – le journal du dimanche distribué le lundi !
    De ce fait, si celà doit se reproduire pour une période de congés, prière d’avertir et je prendrai d’autres dispositions, à savoir, l’arrêt de l’abonnement pendant cette période de façon à pouvoir acheter le journal quand je veux, ou je veux et à l’heure qui me convient. Merci de tenir compte de ma réclamation.

  16. Bonjour
    Comment se fait il que le journal du samedi 13 Juillet n’ait pas été distribué?
    Et surprise le lundi matin 15 juillet pas plus de Nice Matin du 13 avec celui du 15.
    Alors que cela soit dû à une grève ou à tout autre chose on peut le comprendre
    mais là où la bât blesse c’est que c’est comptabilisé dans la facturation de l’année.
    Alors je pense me désabonner tout simplement en plus le vendredi on a décrété et surtout imposer ce supplément qui devrait être livré si on le souhaite vraiment bref
    j’ai l’impression que l’on nous force un peu la main.
    De toute manière pour ce qu’il y a à lire on peut bien se passer du nice matin quand
    on pense qu’il y a deux pages qui sont consacrées aux pompes funèbres on a tout compris. Alors ou vous rectifiez votre manière de procéder qui devient détestable
    ou vous perdez un abonné, oh je sais bien que cela ne vous fera guère frémir mais le bouche à oreille va trés vite attention de ne pas devoir mettre le clé sous le pallaisson
    un de ces jour.

  17. Bonjour, Cela recommence, Pas de journal ce jour, pourtant je suis abonneé Tout fonctionnait très bien et puis ça recommence. Je viens en plus de me réabonner le 29 juin J’ai peur de le regretter Répondez moi Cdt

  18. Une commerciale, représentant Nice-Matin, s’est présentée le jeudi 27 juin 2019 chez moi pour vendre un abonnement de Nice-Matin. Je tiens à vous signaler que cette personne n’y comprend rien pour Nice-Matin sur internet. D’autre part, en ouvrant ma porte, elle me dit : je vous offre le journal, n’ayez crainte, il est gratuit. Mais par la suite, met une pression pour remplir sa page d’abonnement, en insistant d’une façon incroyable pour rentrer chez moi. Elle me dit que l’on ne peut plus lire aucun article sur internet, alors que je sais très bien que l’on peut le faire en regardant une pub. Mais qui est donc cette personne (blonde aux cheveux longs) qui d’ailleurs ne m’a pas donné son nom ! Elle m’a arraché le journal des mains, car j’ai refusé l’abonnement. Etant donné son comportement, je ne tins pas du tout à m’abonner à Nice-Matin. Je vous demande donc de vous renseigner sur cette personne dont les résidents de cet immeuble se sont plaints.

  19. Bonjour
    J’ai prévenu par mail de ne pas déposer le journal du 31 mai au 20 juin inclus. j’ai en plus ,scotché une grande affiche sur ma boite aux lettres avec les dates ci-dessus ,et néanmoins vous continuez à déposer le journal ! Je suis très mécontente car chaque année c’est le même problème…..de plus j’ai téléphoné, il y a quelques jours pour m’en expliquer….et rien ne change!! J’ai l’intention de suspendre définitivement la livraison de votre journal …. Il y a tout de même un employé qui ne fait pas son travail ….et je rapelle : Chaque été ,c’est la même chose….

  20. Vendredi samedi dimanche je n ai pas été livré
    Puis je espèrer être livré
    Ferai vous un avoir sur les quotidiens jamais reçus et espère que les livraisons matinales seront rétablies
    Cordialement

  21. pas de journal ni supplement TV le11et 18 MAI
    pas de journal le19,26 et 27 MAI
    Ce matin 3eme lundi ou je telephone,je suis obligé de me deplacer pour acheter mon jounal et les suppléments que je paye plus cher alors que par mon abonnement ils sont payés d’avance.De qui se moque t on,on m’a promis des compensations(je demande à voir!!!!)mais cela ne me convient pas je veux ce à quoi j’ai droit faute de quoi je porterai plainteet des explications claires et nettes sur ce que vous me devez sur ma prochaine facture.Si je n’ai pas satisfaction je me charge de vous faire la publicité que vous méritez.

  22. Bonjour, je ne lisais déjà plus beaucoup votre journal en cause des fautes de français et d orthographe sans oublier le service abonnés devenu inexistant, mais là vraiment, j’avoue que vous avez fait fort! Mettre le programme de lundi 20 mai à la place de celui du samedi 18 mai, c’est assez original et je suppose que demain lundi on trouvera le programme de samedi prochain. N’y a-t-il plus de correcteurs, vérificateurs dans vos salles de rédaction? Le respect des lecteurs a disparu d’ailleurs, nous ne sommes plus vos lecteurs mais des consommateurs achetant ou pas votre produit. Vive la presse écrite ou ce qu’il en reste !!!

  23. Mesdames ou Messieurs les journalistes sportifs :

    Sur le journal du Mardi 30 Avril 2019 page 19, votre article intitulé « Patinage Artistique » méritait plutôt le titre de  » Natation Artistique » ou « Natation Synchronisée » ne croyez vous pas ?

  24. Bonjour , je désire suspendre mon abonnement pour cause de congés et je ne vois pas d’espace concernant la suspension d’abonnement au journal. Merci pour vos indications. à bientôt à mon retour de congés. Loic à Isola

  25. Monsieur le Directeur

    Je souhaiterais vous adresser un article à publier dansl’espace culturel

    Merci de me donner le mail de votre préposé à cette fin

    Bien à vous

  26. Bonjour, Sur Nice Matin edition de Cannes au sujet d’un article concernant un anniversaire de mariage vous ecrivez:
    Ils ont célébré leur 61 ans de mariage parfait plus loin vous écrivez qu ils i se sont maries en 1962!!
    ou ils se sont mariés en 1958 quand il faisait son service militaire ou ils se sont mariées en 1962..
    en tout cas bravo pour cette longue union

  27. Bonjour, je suis madame Annie
    Adhérente depuis plus de deux ans,j’en ai assez de vous appeler,pour cette semaine c’est la seconde fois (hier aussi pas de journal). Ce n’est pas le journal qui est en cause mais la Poste certainement!
    Comme entre le vendredi 13h et la lundi, on ne peut pas joindre le n° classique,je préfère vous prévenir directement: ou vous poussez un grand cri à la poste nice-garibaldi d’où viennent mes maux (!) ou j’arrête mon abonnement car il n’y a pas de distribution directe ds mon quartier. Merci.Cordialement

  28. 9.03.2019 – hier, suite à une panne SFR de 24 h je n’ai pas pu lire mon journal – aujourd’hui c’est le serveur NICE MATIN qui ne fonctionne pas – heureusement
    que la personne à l’accueil téléphonique est sympa !

  29. Bonjour,

    je lis le Nice Matin tous les jours et j’aime bien regarder les résultats sportifs. Lundi matin je regardais les résultats des courses à Cannes et il y avait tous les résultats des hommes et rien sur les femmes. Juste un peu plus loin dans l’article il y avait le nom de la femme éthiopienne qui a gagné le semi-marathon, mais rien sur les autres femmes. Trois colonnes sur le 5km, le 10km et le semi-marathon des hommes, pourquoi pas l’équivalent pour les femmes. C’est journée des femmes cette semaine!!!

  30. abonné n°710500001
    j ai bien reçu mes Nice matin lme week end dernier (22,23,24/ 02/19
    mais ce week end le 01/03 et 02/03/19 pas de Nice matin en boite aux lettres

    meme probleme l année derniere ,apres une reactivation de l abonnement
    quel est ce probleme!!!

  31. Bonjour,je suis cliente Nice matin n’628814001 y 0050
    le week-end je ne reçois pas le Nice -matin,mes exceptionnellement s’il vous reste un Nice-matin du samedi,23 Fevrier j’aimerai le recevoir et vous le réglé.

  32. J’en ai par dessus la tête de la publicité outrancière que vous faites jour après jour aux gilets jaunes;ils ne sont qu’une minorité infime de la population et vous leur consacrez des pages entières sur un ton particulièrement bienveillant ! Cherchez-vous à déstabiliser l’Etat et à provoquer le chaos ?

  33. Bonjour. vous m’écrivez pour mettre jour ma CB qui vient à échéance fin 12.
    Arrivé sur le site de MAJ votre système me demande mon n° d’abonné. Je n’en sais rien donc MAJ impossible!
    Paul Honold

  34. j’ai contacté NICE-MATIN à 4 reprises : par téléphone, par écrit, en remplissant leur formulaire, en EXPLIQUANT ma situation…

    A savoir : Mon époux décédé et moi déménageant (fournissant 1 certificat de décès)
    Je mettais fin à Tout abonnement Nice-Matin et ceci dès le 10 octobre (j’ai la photocopie de ma lettre et n0 références, adresse, nom du décédé etc…)
    MALGRE tout cela aucune réponse et NICE-MATIN continue à me mettre les journaux dans ma boite à Lettres pour me faire payer encore et encore

    C’EST NUL, LAMENTABLE, je ne VEUX pas payer et veux être remboursée à partir du 10/octobre. REPONDEZ soyez courageux enfin!!!

  35. Monsieur le Maire,

    Nous habitons l’avenue Grinda à l’ouest de la ville et nous sommes fatigués de supporter les nuisances olfactives, visuelles et auditives que la sortie de la voie rapide nous a apportés depuis février 2007 !! Sans oublier le bruit occasionné par le passage des trains et l’odeur de kérosène que le vent nous renvoie depuis l’aéroport !
    Vous nous menez en bateau depuis cette date et vous avez préféré faire passer le tramway et le stade en priorité afin de satisfaire votre électorat et d’assurer votre réélection à la tête de la commune ! Nous couvons certainement des cancers des poumons dont vous serez certainement jugé coupable un jour ou l’autre ! De plus, vous avez, avec le Cons. Gén. et le Cons. Rég., augmenté les taxes foncières de 15% environ. Que faites-vous de tout cet argent ?? Pourquoi vous ne l’utilisez pas pour soulager le quartier !!! Tous les jours, 40.000 véhicules embouteillent la route, de la sortie jusqu’au carrefour de la gare. Même les 2-roues roulent sur le trottoir (et on ne peut rien dire sans se faire insulter) pour éviter tout ça. Et je ne vous parle pas des accélérations soudaines des motos quand la circulation est plus fluide. Ce bruit est assourdissant ! Il faudrait installer un radar !! Eh oui…
    Sans oublier que l’on est loin de tout (commerces, arrêt de bus & futur tramway) et on paie aussi cher qu’ailleurs en centre-ville ! C’est une honte !! On est étranglé par toutes ces taxes et impôts divers !
    Vous attendez quoi ? Beaucoup de gens votent Front National car ils en ont marre de vos boniments, de vos bla-bla ou encore de vos passages chez Ardisson !!
    Dêpéchez-vous de faire le nécéssaire car ça gronde dans le quartier. D’après ce que vous avez déjà dit X fois à “Nice-Potin”, il y a 2 ans de travaux, or, les élections de 2020 approchent et si vous voulez repasser, ce serait bien de commencer à percer le tunnel de la Victorine ! D’autant plus que cela a été voté au conseil municipal !

  36. Bonjour je n’ai pas reçu votre journal aujourd’hui je suis abonnée depuis octobre 2015 et cela arrive trop fréquemment je vous ai contacté en début de semaine afin de changer l’adresse de livraison (retour domicile après hospitalisation à Orsac Grasse) où il y a également des « non livraisons » votre collaborateur m’a assurée qu’ Faisait le nécessaire,j’ espère être livrée demain matin sans faute. Recevez mes salutations.

  37. Chére MADAME,Cher MONSIEUR

    J’ ai fais l’ ouverture aujourd hui d’ une laverie automatique au port de st Laurent du var, je souhaite faire une innoguration début avril, avec la présente des personne qui mon aider à crée cette entreprise la maire , le directeur du port…

    JE SUIS TRES HEUREUX DU LIEUX …c’est magique, je souhaiterai publier, faire découvrir la nouvelle vie au port de ST LAURENT au habitant proche.

    Je vous invite àmon innoguration.

    Cordialement